Les dossiers

Nouvelle-ZĂ©lande, point global sur la situation sanitaire

By 23 mars 2021No Comments

La pandémie mondiale causée par la Covid-19 frappe considérablement certains pays du monde entier. La Nouvelle-Zélande n’a pas été épargnée par cette pandémie. 

 

Depuis le 19 mars, les voyageurs internationaux n’ont pas l’autorisation de séjourner en Nouvelle-Zélande. Les seules personnes ayant le droit de rejoindre le territoire sont : les résidents permanents ainsi que leur famille, les titulaires d’un visa résident non permanent en cours d’utilisation (uniquement si la première entrée a eu lieu) et les diplomates accrédités. Le personnel de santé, de transport aérien ou maritime peuvent entrer en Nouvelle-Zélande sous l’unique condition de postuler auprès des services d’immigration.

Si vous disposez d’une autorisation d’entrée, un test PCR négatif réalisé 72 heures avant votre voyage sera exigé. Une mise en quarantaine de 14 jours au sein d’un centre de confinement désigné par les autorités vous sera attribué. Vous pouvez réserver votre place dans l’un de ces centres en suivant ce lien.

Cette réservation prouvant votre isolement de 14 jours à respecter sur le territoire néo-zélandais devra être prouvée.

 

La Nouvelle-Zélande accepte les transits de moins de 24 heures. Un test PCR négatif vous sera également demandé, ainsi qu’un NZeTA valide.

À l’heure actuelle, la Nouvelle-Zélande comptabilise 4 nouvelles contaminations par jour. Depuis le début de la pandémie, 2 462 contaminations et 26 décès dus au coronavirus ont été comptabilisés.

Le NZeTA étant valable 2 ans, vous pouvez toujours le demander dès à présent pour votre prochain séjour, lorsque le pays ouvrira de nouveau.

Cet article a été rédigé le 23 mars, il se peut que ces informations évoluent dans les prochains jours à semaines. Veuillez donc vous tenir informé de manière régulière sur la situation lors de votre départ.

 

Photo by Adam Nieścioruk on Unsplash